Guitaristes en herbe

Ecrire la musique

le 06/05/2015

L'écriture musicale est universelle ; elle permet de transmettre avec précision entre musiciens ce que l'on veut jouer.

Encore en faut-il comprendre sa logique, et son pourquoi.

Pour écrire une chanson populaire qu'il a apprise, d'abord chaque enfant cherche à la dessiner : si un musicien non guitariste est de passage, on lui demande de deviner quelle est la chanson, ce à quoi il parviendra si le dessin est explicite 

Puis il s'agira de résoudre la situation-problème suivante : écrire le dessin avec une seule ligne et des ronds (voir restitution des recherches sur la photo, le modèle retenu étant le 2eme à droite, en collant les ronds à la ligne). 

Ces 2 recherches peuvent demander un temps important, bien plus que nous pourrions le croire. Mais la compréhension de ce que le rond monte ou descend avec la voix est fondamentale. D'autant plus qu'à la guitare, pour jouer do-ré-mi sur la corde 3 ou 2, le bras descend vers le sol ; et qu'il faut différencier la ligne virtuelle (partition) de la représentation d'une corde (tablature ou diagramme d'accord).

Pour le fun, les paroles d'Au clair de la lune sont adaptées avec humour à la famille des instruments de la guitare : on y parle du charango, du bouzouki, du banjo et de la contrebasse. La partie centrale est chantée par les professeurs hommes, ce qui permet d'aborder la question de la tessiture de la voix. 

D'autres chansons populaires seront ensuite chantées et écrites de cette façon sous forme d'auto-dictée.